Simulation de procès dans un environnement juridique à l'UIT

L’association des étudiants de Droit de l’UIT a organisé le vendredi 16 Mai 2014 une première simulation de procès avec un environnement juridique réel dans l'Université avec ses différents acteurs: les avocats, les parties, les juges… Les protagonistes épaulés par leurs avocats ont plaidé leur cause devant un juge et deux accesseurs.

Le fait d’espèce a mis en relief un couple dont le mari est un homme d’affaires et l’épouse une fleuriste qui ont eu au bout de vingt longues années de mariage deux enfants. La partie demanderesse du divorce a énoncée l’infidélité de l’épouse. En effet, le mari a découvert une échographie récente dans les affaires de sa femme alors qu’il rentrait d’un voyage qui avait duré plus d’un an.

Lors du procès, l’avocat de l’épouse a réussi à prouver par des moyens substantiels que sa cliente avait été victime d’un viol ce qui a donner suite à une grossesse, mais également que la situation du couple était chaotique depuis trois ans par la faute de l’époux. L’avocat à la défense (de l’épouse) a mis en avant les incessants voyages d’affaires du mari, le non-respect de l’obligation alimentaire de celui-ci envers sa famille et pour couronner le tout, l’infidélité du mari qui prétendait être la personne cocue.

Après avoir assisté à deux longues heures de plaidoirie, les juges ont prononcé le divorce au tort exclusif de l’époux. Ce qui lui a valu une condamnation de 6 mois d’emprisonnement pour diffamation, une amende en dommage et intérêt de 240 dinars. La garde des enfants a été attribuée à leur mère et les juges ont exigé de l’époux qu’il paie une pension alimentaire mensuelle de 20.000 dinars.

La partie demanderesse n’a pas fait appel.